Giangilberto Monti & Roberto Mercadini
L’heureux partenariat de production entre le Teatro del Buratto et Giangilberto Monti se poursuit, suivant la ligne qui unit la musique, la vie et la poésie des auteurs et des auteurs-compositeurs, en particulier « ceux maudits français » si chers à Monti, qui depuis 1994 se passionne pour les œuvres de Boris Vian (1920-1959) traduisant et publiant ses chansons en italien, concevant des pièces radiophoniques – comme La Belle Époque della Banda Bonnot (Prix Suisse 2004) – et le racontant dans Boris Vian, le prince des nuits de Saint-Germain-des-Prés (Miraggi , Turin 2018). Dans ce spectacle, le chansonnier G.G.Monti et le clown théâtrale Roberto Mercadini révèlent la vie incroyable d’un des grands génies du XXe siècle, poète, romancier, ingénieur mais aussi trompettiste de jazz, critique musical et animateur des nuits parisiennes. Les deux retracent ainsi les paroles et les chansons de Vian, de la sortie de son premier et scandaleux roman,  J’irai cracher sur vos tombes, signé avec le pseudonyme de Vernon Sullivan, jusqu’à sa mort prématurée, qui a atteint l’âge de 39 ans, lors de la projection du film basé sur son premier roman.

Roberto Mercadini, né à Cesena en 1978, avec plus de 150 dates par an, apporte ses spectacles narratifs autour de la Romagne et du reste de l’Italie: des monologues poétiques sur des thèmes allant de la Bible hébraïque à l’origine de la philosophie, de évolutionnisme au bonheur.

Ottavia Marini & Giangilberto Monti
Le nouvel spectacle de Giangilberto Monti, accompagné de la voix et du piano d’Ottavia Marini. Chants rebelles et vies de chansonniers dans les plus belles chansons des maudits par excellence: de la chanson voyous de Bruant aux provocations poétiques de Gainsbourg en passant par les paroles désespérées et engagées de Leo Ferré, l’ironie de Vian et Brassens, les vers déchirants de Georges Moustaki et Charles Trénet, ainsi que les ballades rock de Renaud. Les duos en italien et en français révèlent un répertoire intemporel, dans un spectacle sans filet qui montre et démontre au public cette contamination entre poésie, musique et comédie, qui a toujours été la racine indubitable de notre meilleure composition.

« Le monde musical varié des chansonnniers francophones les plus acclamés n’est pas seulement la principale source d’inspiration de notre écriture musicale, mais représente également la culture européenne la plus innovante, qui à travers les Alpes trouve dans les contaminations entre poésie, musique et arts scéniques, ses principaux interprètes. Depuis de nombreuses années, je mets mon art au service de cette recherche, avec respect et passion.  » (Giangilberto Monti)


Giangilberto Monti & Paolo Tomelleri Jazz Stars

L’univers de Dario Fo est peut-être un des répertoires les plus appréciés, mais aussi les moins joués sur scène, en dehors des spectacles d’un de ses auteurs et alter ego musical, Enzo Jannacci. Ses métaphores poétiques, ses ritournelles bouffonesques ou ses strophes les plus fantasques méritent d’être connues, car elles font partie intégrante de l’histoire de notre pays, dont il a souvent été le porte-parole. C’est l’hommage que le chansonnier Giangilberto Monti rend à l’un de ses maîtres de l’art scénique. Le répertoire musical de Fo – Prix Nobel de littérature en 1997 – a jusqu’à présent été pratiqué par son auteur au théâtre et sur disque par Enzo Jannacci, co-auteur d’une vingtaine de pièces poétiques, bouffonnes et désorientées, souvent populaires. Mais reprendre ce monde musical, c’est aussi retracer une partie importante de l’histoire de notre pays, dont Fo a souvent été le porte-parole. Le spectacle, produit par le Teatro del Buratto et mis en scène au Théâtre Munari de Milan en mai 2018, a repris la saison suivante dans la même salle et pendant l’été, au Castello Sforzesco de Milan.

Giangilberto Monti – voix
Tony Arco – batterie
Fabrizio Bernasconi – claviers
Sergio Farina – guitare
Marco Mistrangelo – contrebasse
Paolo Tomelleri – clarinette

CARTOLINA-OPINIONI-DA-CLOWN-ok

Un récit musical sur l’histoire des clowns, figure artistique qui est à l’origine de comédiens de tous les temps. Le chansonnier Giangilberto Monti mêle chansons originales avec un conte ironique, avec un oeil à la société qui nous entoure, y compris les rois et les bouffons qui changent les rôles, alors que les images et les films interviennent pour revoir ou renforcer la musique et l’histoire.

« Opinioni da Clown » est aussi le nouvel album de Giangilberto Monti (Egea Musique / Warner, 2015), qui, après des spectacles de cabaret, des livres sur son environnement et des projets musicaux et de théâtre, résume son voyage de trente ans à travers l’écriture et la comédie. Un lien subtil qui a toujours caractérisé le théâtre-cabaret de son cité d’origine, dans sa carrière en tant que compositeur et interprète.