Maledetti Francesi
Les Maudits Français


Après spectacles comiques, essais de comédie musicale et projets de théâtre, Giangilberto Monti résume le répertoire français qu’il a toujours aimé. Ses traductions de Vian, Ferré, Gainsbourg et Renaud, ont été publiés en CD, des essais et des livres historiques, comme son Maledetti Francesi (2011), sont cité par Gianni Mura dans La Repubblica parmi les meilleurs livres de l’année. Dans ce recital le chansonnier rappelle des anecdotes et des fragments d’histoire, en parlant de la façon dont la chanson d’art a traversé le XXe siècle. Et il le fait de jouer ses meilleures chansons: de la polyvalence de Boris Vian aux textes désespérés et anarchistes de Léo Ferré, les provocations poétiques de Serge Gainsbourg aux railleries de Georges Brassens, l’une des principales sources d’inspiration de l’écriture des chansons italienne, et le sarcasme de Renaud, le dernier des maudits. Les utopies et la rébellion se retrouvent toujours dans les mots de ces artistes, entre folk et ballade d’auteur, que Monti interprète avec ses musiciens. Un récit musical de chef d’orchestre passionné et curieux, montrant le public la contamination entre la poésie, la musique et la comédie.

Giangilberto Monti – chant, guitare et narration
Bati Bertolio – claviers et accordéon
Paolo Rigotto – percussions